?Aide/Conseils

Aide - Conseils

Cette rubrique, comme tout le reste du site va subir de profondes modifications dans les prochaines semaines... tic... tac...

Si des propos choquants ou diffamatoires sont tenus dans cet espace, nous vous remercions de nous en informer au plus vite.

Covid19 (3 réponses - 29/10/2020)29/10/2020 - 20:52:03

Bonsoir chers collègues , je viens d être testée covid + ( youpi!) , savez -vous à quoi nous avons droit ( pour une fois) . Indemnités journalières ameli , la carpimko ? La prévoyance ? Bref des idées ... Merci pour vos lumières et votre
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Ride

Bonsoir chers collègues , je viens d être testée covid + ( youpi!) , savez -vous à quoi nous avons droit ( pour une fois) . Indemnités journalières ameli , la carpimko ? La prévoyance ? Bref des idées ... Merci pour vos lumières et votre partage . Nb: 72 euros par jour c’est hard

29/10/2020 - 20:54:51

Pseudo :

tu as le droit d'attendre 15 jours avant de te faire indemniser par ta prévoyance

29/10/2020 - 21:00:22

Pseudo : BloB

Déjà ce qui importe c'est ta santé, et celle de tes proches. Comment vas-tu ?
Ensuite, oui, je te confirme qu'il existe des aides, mais, personnellement je n'y ai pas fait appel, car je crois qu'elles sont assez ridicules et assorties, comme précisé dans le post précédent, de conditions plus ou moins dissuasives.

29/10/2020 - 21:33:38

Pseudo : Peg

mon collègue est covid.
il pensait qu'il avait une grosse crève et comme la plupart des libéraux est venu bosser vaille que vaille !!..
Je le trouvai un peu bof quand même et lui ai fait le pcr
positif mais du coup à j5 des symptômes charge virale minimale donc pas (plus ) contagieux et donc non déclaré à l'ars ...
in fine zero jour d'arrêt de travail. ..
il est totalement épuisé mais il bosse.
faut vraiment être dans les clous pour toucher un truc
on bosse 10 h par jour ensemble et du fait de ses résultats je ne suis même pas cas contact ..

coucou (6 réponses - 28/10/2020)27/10/2020 - 19:18:39

alojrs les duchmols mous, les ouins ouins, les philanthropes, les donneurs de leçon, les sorties de la cuisse de Jupiters, les petites cuillers en argent dans la bouche, les gnan-gnan-qui-devraient-peut-etre-boire un-coup-et-en-péter-un-autre, ça Gaze, par les temps qui courent?
Lire la suite...

Répondre Pseudo : gilloutyyann

alojrs les duchmols mous, les ouins ouins, les philanthropes, les donneurs de leçon, les sorties de la cuisse de Jupiters, les petites cuillers en argent dans la bouche, les gnan-gnan-qui-devraient-peut-etre-boire un-coup-et-en-péter-un-autre, ça Gaze, par les temps qui courent?

27/10/2020 - 19:30:29

Pseudo : madipi

Jxitwtlo sywxztow fgtptcoeawx!!!

27/10/2020 - 21:39:44

Pseudo : drhouse

kamoulox ?

27/10/2020 - 21:56:56

Pseudo :

chouchen?

28/10/2020 - 06:39:52

Pseudo : Geo-la-fripouille

Ça va. Et toi ?

RDV ce soir après l’élocution du président de la république..à votre avis quelles seront les mesures prises ?
- Rien parce qu’on s’en fout !
- Reconfinement total
- Réouverture des bars et restaurants mais fermeture des cab de kiné parce que c’est quand même eux les fautifs et ça leur fait les pieds à ces nantis que nous sommes
- Confinement des vieux
- Confinement à temps partiel
- Obligation de porter un teeshirt « Je suis covid »

Votez, merci

28/10/2020 - 06:43:55

Pseudo : bloc

Pchit ....

28/10/2020 - 14:53:48

Pseudo : Asv kn

@ Geo la fripe : Allocution, pas Elocution.
As tu la pensée confite ou confuse ?? ))
Relis avant de poster !)))
Reconfinement total 1 mois ou +.
Télétravail.
Sinon, on n ' en sortira pas.
Taïwan : depuis le début : fermeture frontières + masques =
moindre impact Covid-19.

association (1 réponse - 24/09/2020)24/09/2020 - 13:04:16

Bonjour,
Je suis collaborateur dans un cabinet libéral depuis 4 ans et 1/2, et avec le titulaire du cabinet on se pose la question de s'associer. Seulement, ont souhaiteraient avoir des avis/contacts pour pouvoir avoir les idées un peu plus aux clair quand à la manière
Lire la suite...

Répondre Pseudo : flo78

Bonjour,
Je suis collaborateur dans un cabinet libéral depuis 4 ans et 1/2, et avec le titulaire du cabinet on se pose la question de s'associer. Seulement, ont souhaiteraient avoir des avis/contacts pour pouvoir avoir les idées un peu plus aux clair quand à la manière de procédé. Le cabinet se situe en région parisienne, dans les Yvelines. Je compte donc sur vous pour m'aider à m'orienter dans cette démarche.
Merci par avance de vos retour

24/09/2020 - 13:26:32

Pseudo : drhouse

doublon

Pourquoi si peu de candidats pour reprise de cabinet ? (44 réponses - 08/09/2020)31/08/2020 - 14:44:43

Bonjour à tous et toutes

Je voudrai votre avis sur le très peu de réponse que j’obtiens après avoir déposer des annonces ici même et sur les différends groupes facebook pour trouver 1) un remplacant dans un premier temps au mois de mai e
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Shortpetrol

Bonjour à tous et toutes

Je voudrai votre avis sur le très peu de réponse que j’obtiens après avoir déposer des annonces ici même et sur les différends groupes facebook pour trouver 1) un remplacant dans un premier temps au mois de mai et 2) trouver un repreneur de mes parts SCM pour une cession de cabinet sur Paris.

J’explique la situation : l’épisode du Covid m’a convaincu d’arrêter mon activité pour prendre ma retraite avant même que le confinement soit terminé. Jusque là ,avant le Covid, je vivais la situation au jour le jour et je n’aurai sans doute pas arrêté avant fin 2021 parce que je me sentais bien dans mon activité malgré tout ce que vous savez de la dégradation de nos conditions de travail et de revenus.
Ne trouvant personne pour me remplacer depuis fin mai j’ai fini par déclarer ma cession d’activité aux différentes instances administratives (Odre des kinés, Carpimko, CPAM etc..) donc je ne peux plus prendre de remplaçant ! Il me reste deux possibilités : trouver un assistant qui travaillerait avec ma collègue qui reste au cabinet et/ou vendre mes parts SCM à un nouveau qui voudrait s’installer.
Ma question se résume à ça : pourquoi si peu de candidats pour la reprise ?
Effectivement , à lire les petites annonces il semble qu’il y ait bcp plus d’offres que de demandes mais encore une fois pourquoi ?
Je précise que ce n’est pas le prix de la reprise patientèle et matos qui doit arrêter les éventuels candidats car je le fais presque gratuitement.
J’espère ne pas avoir été trop long dans ma description ; et merci d’avance pour vos explications.

31/08/2020 - 15:00:22

Pseudo : drhouse

l'explication tient pour beaucoup à l'emplacement .
je pense que sur PARIS les jeunes savent que'au vu des prix de l'immobilier il est compliqué de vivre correctement avec les tarifs conventionnés .

mais pas que....en province aussi il est compliqué de trouver un assistant ou un successeur dans certaines zones pourtant non surdotées .

là encore il me semble que nous n'avons pas l'attractivité qu'offrent certaines régions en bord de mer , dans les îles ou en montagne .

31/08/2020 - 19:54:33

Pseudo : kiloukilou

Coucou les kinous !
DrHouse, que penses-tu de l'attractivité de la région Paca en termes de bord de mer, îles, montagnes ?
Pour avoir du renoncer à céder à des confrères kinésithérapeutes 2 très beaux cabinets ( à Marseille et à Toulon en zone franche avec tous les avantages fiscaux , très belle patientèle fidélisée, peu ou pas de domiciles et CA facile à développer) , j'ai cédé le 1er à une esthéticienne et le second à ma voisine qui a agrandi son logement familial.
On a tout en PACA pour attirer les touristes, mais bizarrement dans la 2eme métropole de France aucun candidat à la reprise et la même galère pour trouver un remplaçant ou un assistant. La faute aux cigales peut-être ?...
Pourtant rentabilité exceptionnelle et plus-value conséquente à la revente.
Impossible de vendre le matériel professionnel et ce n'est pas une question de prix puisque j'acceptais toute offre .
Regarde les exigences des étudiants pour leur logement, tandis que je me contentais d'une modeste chambre de 7 m2 en cité universitaire , ils réclament désormais une coloc avec ascenseur, salon avec canapé, console de jeu, Netflix,femme de ménage hebdomadaire (sinon c'est leur maman qui vient nettoyer le samedi ), copain ou copine donc grand lit double, salle d'eau particulière, cuisine avec lave-vaisselle,lave-linge, sèche-linge, grand congélateur ( pour ranger les plats cuisinés de maman ),voiture et parking. Parfois chien et chat.
Mais oui , mais oui. Comme la réalité de la vie paraît dure !

31/08/2020 - 22:43:59

Pseudo : Cannepourvieux

Bonsoir,

l'attractivité est très relative, ceux qui cherchent à s'installer c'est avant tout en fonction de la famille, des amis, des conjoints, du boulot, etc...
La campagne profonde a beaucoup d'intérêts mais le conjoint y trouvera-t-il du travail? Une école pour les enfants? Un médecin et des commerces à proximité? etc, etc...
De plus c'est un investissement conséquent: celui qui vend voit ça avec ses années de labeurs derrière lui, celui qui achète ne se projette pas facilement, à part pour les frais et une très hypothétique revente à l'avenir.
Sans connaître les prix proposés par shortpetrol et kiloukilou, j'ai trop souvent entendu le "c'est presque donné": une patientèle, du matériel, un chouette cabinet... c'est bien tout ça mais la patientèle ne coûte rien, le matériel d'occasion ne vaut pas grand chose et pour le cabinet c'est très subjectif et vous reste sur les bras fatigués.

Personnellement, j'ai décliné après réflexion un petit cabinet agréable en zone de revitalisation rurale à cause du prix du matériel lambda et de la pseudo présentation de la patientèle: 15000 euros (sans compter le loyer) qui est depuis à l'abandon. C'était donné pour l'un, c'était du vent trop cher pour moi.

31/08/2020 - 23:03:26

Pseudo : drhouse

@peg : il me semble que se faire payer d'avance n'est pas autorisé .

01/09/2020 - 13:16:11

Pseudo : Shortpetrol

Vos tentatives d'explications sont toutes intéressantes, d'autres peuvent ils donner aussi leurs ressentis et leurs avis ?
A part les petits coins de paradis dans le Sud, sud-est ou sud-ouest (je n'ai rien contre les nordistes, hein!) qui peuvent attirer par l'environnement naturel je supposai jusque-là que Paris pouvait quand même être un besoin pour certains acquéreurs, nouveaux diplômés ou pas, vu le bassin d'emplois que ça représente pour conjoints, familles , etc...

N.B. Ce cabinet je le cède pour rien, en plus! Pas de reprise patientèle, rien pour le matos. Et loyer très modéré pour Paris. Ma seule crainte vu ma phobie administrative c'est la rédaction des pièces juridiques (contrat d'assistanat dans un premier temps et reprise de mes parts SCM après qq mois d'essai. Mais je compte m'adresser à l'Angak pour m'aider).
Est-ce que certains d'entre vous trouveront d'autres explications, complémentaires ou contradictoires ? En tout cas je ne pensai vraiment pas me trouver face à ce genre de situation. Peut-être suis-je un peu " à l'Ouest" pour le coup en ce qui concerne le marché du travail dans la profession...
...Et ce foutu Covid y est-il pour quelque chose ?

01/09/2020 - 14:40:48

Pseudo : kineschambery

Je pense que cela concerne le médical en général . les professionnels trouvent difficilement un repreneur . Les prix affichés au départ les font fuir . Conte tenu de notre situation nous ne savons pas ce que demain sera fait . Les clientèles sont volatiles et les nouvelles installations fleurissent à tout va. Et puis le temps est fini de se dire que l'on va travailler toute sa vie dans la même ville , le même cabinet , le même conjoint e ;) ... Il faudrait poser la question à un sociologue, mais c'est un sujet intéressant.

01/09/2020 - 15:43:10

Pseudo : kiloukilou

Kinechambery, ne penses-tu pas qu'il y a chez nombreux jeunes gens ( je vais me faire huer ! ) à la fois une peur de l'engagement et un grand besoin de sécurité.
Pourquoi s'engager si on peut trouver un meilleur conjoint, un meilleur appartement, un meilleur travail ? Pourquoi gâcher ses belles années en s'engageant dans le mariage, la parentalité, les prêts professionnels, au lieu de se faire dorloter par papa, maman et l'État-providence.
Comme beaucoup d'entre vous , mon DE en poche au bout de 6 mois , j'ai travaillé dur pour acheter mon 1er cabinet à 100% du CA ( quartier populaire, local HLM barre d'immeuble des années 50 ) et apporté seule à mon banquier les 10% qu'il exigeait + les frais de "notaire " :( droits de mutation ) pour pouvoir obtenir un prêt à 14,70 %. Oui c'était les taux d'intérêt à l'époque.
Maintenant si je cherche à revendre un beau cabinet avec patientèle bonne gamme à 15% de son CA , je ne trouve personne. Les rares candidats ne veulent pas les murs, je suis d'accord pour louer mais un bail est trop contraignant à leurs yeux , alors qu' on n'a pas encore évoqué le montant du loyer. Ou alors , pour investir à trois kinés, 15Keuros pour présenter la patientèle ( avec accompagnement bénévole si besoin ) c'est trop cher et 85 m2 c'est pas assez grand pour eux pour travailler à 3 .et mettre une balnéothérapie ( fais comme tout le monde , commence petit et laisse grandir , on ne devient pas le maître du monde en 6 mois ! )
Ou alors pas assez proche des centres commerciaux ( mais je suis près des écoles, crèches, hôpitaux, administrations, petits commerces, marchés, bars et restaurants ! Mais pas des Galeries Lafayette, Zara et Mango) ou pas assez central ( arrondissement limitrophe et vivant ) .
Ou , pour certains, au contraire, trop central ( bruit et problème de stationnement, mais j'ai des fenêtres acoustiques et 2 places de parking ! ).m
J'ai envie de répondre grossièrement " Et mon c.. , c'est du poulet , enfant gâté, grandis un peu,tu as bientôt 40 ans, lache ta trottinette et les jupes de maman ! ..."
J'ai

01/09/2020 - 18:53:53

Pseudo : momo88

Pas de volonté de s'engager car les installations massives et anarchiques (essentiellement de français formés à l'étranger cad concurrence déloyale par rapport aux français formés en france ) rendent les investissements trop risqués.

01/09/2020 - 18:57:10

Pseudo : momo88

La kiné est moribonde , les jeunes diplomés l'ont bien compris , il faudra s'adapter donc ils doivent rester libre.

01/09/2020 - 20:55:36

Pseudo : Peg

@shortpetrol tu as des enfants ?
Ça te donnerait une bonne explication zero investissement, zero engagement , zero contraintes sur le long terme. ... et j'en passe..
Dans ma ville 95 limite 93 nous étions 11 , nous sommes 2 , l'année prochaine nous serons zero. ..
Forcément c'est la banlieue dortoir ça fait pas rêver !
Ce qui pourrait fonctionner c'est une maison médicale avec un gros turn over, travailler 4 jours par semaine, grosse structure qui brasse du fric avec mathos dernier cri .
Ce que nous avons bâti de nos mains et avec nos mains c'est révolu.
Mon collègue va vendre ses murs et fin de l'histoire.
Bon courage !

01/09/2020 - 21:27:47

Pseudo : drhouse

@peg : nous c'est le contraire . 4 kinés en 2009 , 14 en 2019 .
par contre aucune reprise ni aucune création que des assistants . personne pour s'associer ou s'installer en reprenant .

01/09/2020 - 21:37:18

Pseudo : Peg

@Dr house donc on se rejoint c'est générationnel !!😁

01/09/2020 - 22:04:01

Pseudo :

@Kiloukilou, tu a l'air bien remonté contre nous, les jeunes (tous pourris gâtés à t'entendre...) si personne ne veut plus s'engager c'est par soucis de rentabilité, les temps ont changé, votre génération a tout consommer, vous avez rouler, polluer, baiser sans capote, acheter vos appartements et maisons.,travailler toute votre vie au même endroit ... Sans que personne ne vous fasse trop chier, et pour finir vous avez une retraite, nous on a quoi ? Des honoraires bloqués, de l'immobilier hors de prix, une criminalisation de la voiture et de tout ce qui a un moteur, du chômage, une destruction de cellule familiale, le sida, les épidémies mnt le covid, des charges sociales et des impôts qui ne font qu'augmenter, pas de retraite...tout ça sur fond de dumping social de nos amis européens et de la paupérisation générale de l'occident décidée par l'oligarchie mondialiste qui a décidé qu'on coûtait trop cher....

Et en plus tu voudrais nous vendre ton local moisi dans une cité hlm pourrie avec ton matos claqué ??? Et si on achète pas on' est des enfants gâtés ?? Je crois que c'est toi l'enfant gâté... Estime heureux d'avoir vécu une belle vie parce que ce qu'il s'annonce n'est pas fameux...

01/09/2020 - 22:19:52

Pseudo : momo88

@ sans pseudo : OUIN OUIN !!!
Tu n'es qu'une pleureuse trop gatée , tes propos nous le confirme petit Caliméro.
"Salauds de vieux riches et gentils jeunes prolos " , avec une telle mentalité , tu vas beaucoup souffir . T'as pas fini de taper papa/maman , ils t'ont essuyés les fesses , payer tes études , ta voiture ,ton Iphone, tes vacances , louer un appart et rempli ton frigo . Epitoi tu les méprises !!!
Salle gosse , tous des ingrats

01/09/2020 - 22:25:21

Pseudo : momo88

Pour info : chez nous , 4 kinés en 1994 , 18 aujourd'hui et pour l'immense majorité des ingrats formés à l'étranger grace au porte feuilles de papa/maman.
Ben oui , trop dur le PACES . C'est trop dur , faut trop travailler...OUIN OUIN !!!

02/09/2020 - 01:14:23

Pseudo : kiloukilou

Mon pauvre petit Cheri courageux puisque sans pseudo, je crois que soit tu ne sais pas lire ( la faute aux instits peut-être ? ) , soit tu as l'esprit embrumé ( la faute à cannabis peut-être ? ).
Je t'explique : je suis issue de la classe moyenne qui s'est élevée de génération en génération par son goût du travail bien fait
, sa rigueur et son honnêteté. En rien une enfant gâtée .
J'ai toujours travaillé : d'abord garde d'enfant bénévolement et depuis l'âge de 17 ans en cotisant sur mes fiches de paie ( baby-sitter, cours, ménages, vendeuse, ramassage des foins et des fruits : on ne trouve plus d'étudiants pour la cueillette des fruits, c'est trop dur sur une échelle en plein soleil. On ne trouve plus de travailleurs agricoles en France ni en Europe, ni au Maghreb, on trouve encore quelques courageux Polonais, Roumains et Africains pour ne pas laisser nos arbres crouler sous les fruits. ) .Travail tout en préparant Médecine dans une chambre de cité universitaire de 7m2 avec 1douche et 1wc pour 8 filles au bout du couloir ( je te passerai les détails de tous les désagréments liés aux prédateurs sexuels qui rôdaient jour et nuit aux alentours, ma chambre au RDC au bout du couloir, c'était pas top en terme de sécurité). Je mangeais peu faute de moyens , marchais beaucoup à pied faute de pouvoir payer les tickets de bus, ne buvais pas, ne roulais pas, ne baisais pas, ne sortais pas, tout à mes études.On n'avait ni voiture, ni scooter, ni portable,ni TV . Un frigo pour 8 aurait été le comble du bonheur .. Faire la fille d'attente avec des petites pièces monnaie pour parler quelques minutes à ton fiancé qui fait son service militaire : un bonheur que les jeunes ne peuvent pas comprendre , qui ont tout reçu sans avoir à demander ni à attendre !
Mariée par amour avec le 1er homme de ma vie , on a tout appris ensemble, eu 2 enfants avant 28 ans, beaucoup travaillé, déménagé et tout remis en question pour sa carrière, économisé sur tout pour ne pas être dépendant de quiconque, investi intelligemment au départ : acquisition de patientèle dans un local hlm sans une cité populaire. Travaillé 60 à 70 heures / semaine sans négliger ses enfants jeunes pour rembourser l'emprunt pour l'acquisition de la patientèle .Laissé le bail, déménagé pour suivre le conjoint muté pour une minuscule augmentation , re- acquisition de patients ( 2eme emprunt ).
Après au lieu de s'endetter pour des bêtises, une fois la cliente acquise et fidélisée : acquisition du local , professionnel qu'on a tout rénové sur plusieurs années ( au lieu de partir en vacances ) .
Créé un second cabinet pour diversifier l'activité. 2 beaux cabinets n'ont pas trouvé de kinésithérapeute repreneur et j'ai cédé l'un à une esthéticienne l'autre à un comptable et offert ma patientèle en or gracieusement aux kinés voisins ( cela n'a jamais été une question de prix , juste pour que les patients ne se retrouvent pas sans soins) . Re-demenagement en coloc dans cabinet d'infirmiers. Re-achat local mixte appartement/ habitation et création de nouvelle patientèle : pas de kinésithérapeute pour reprendre >donc vente des murs tout rénovés et sans plus-value à ma voisine trop heureuse de pouvoir agrandir ainsi son appartement.
Donc je n'ai pas à rougir de ma vie de labeur, entrecoupée de galères comme en connait tout un chacun. Je ne suis pas responsable de l'évolution des prix de l'immobilier même si je sais investir intelligemment et développer en ne spéculant que sur ma capacité de travail, ma souplesse pour m'adapter aux situations, mon sens des réalités, mon idéalisme et ma sagesse.
Maintenant mon petit Chéri dans pseudo, si ça te fais plaisir de m'insulter , lache-toi, ce forum est un exutoire et ça m'intéresse toujours d'entendre des points de vue différents.
Je n'insulte pas les jeunes, vu que j'en ai 2 : travailleurs, honnêtes, généreux et talentueux, idéalistes mais réalistes et reconnaissants.


Merci la vie pour un métier que j'aime même épuisant. Merci pour la santé et merci pour la petite retraite que je prendrai le plus tard possible, tant qu'on aura besoin de moi.
Et si je peux profiter un peu de quelques vacances , voyages ou confort, ce sera le fruit de mon travail et j'apprécierais de goûter à ces petits bonheurs que je n'ai pas eus avant.
Merci et stop aux généralisations hâtives.

02/09/2020 - 01:38:38

Pseudo : kiloukilou

Au fait , petit Chéri sans pseudo, j'ai oublié d'ajouter que je ne baise pas, je fais l'amour et peut-être est-ce pour cela que je n'ai pas besoin de capote ni hier ni aujourd'hui.
Ensuite quel mépris dans tes propos pour les gens des cités et hlm : pendant des années passées à leur côté, aucun ne m'a manqué de respect , tandis que toi , tu leur manques de respect, à ces petites gens dont beaucoup sont très honnêtes et les autres , quelle chance leur offre -t-on s'ils n'ont aucun talent pour le rap , le football ou le deal ?
Petit Chéri altermondialiste, gauchisant , aux rêves bourgeois ( l'effet Macron ou l'effet Macro ?? ) . Relis ou lis Jaurès, Hugo et Zola au lieu d'envier les vieux cons qui roulaient et baisaient sans capote , les vieux responsables des honoraires bloqués ( c'est aux jeunes de faire les révolutions, vas-y , petit Chéri ! On te suivra vu qu' on n'a plus rien à perdre, nous les vieux ) . Les vieux responsables de la destruction de la cellule familiale, du Covid et du SIDA. Et oui , les jeunes boivent et font la fête gentiment toutes les semaines à 40 dans l'appartement jusqu'à 4 heures du mat et c'est les vieux qu' on enfermera pour les protéger des maladies mortelles. Pour sûr, bouclez les vieux , ils sont vraiment très dangereux pour la santé des jeunes !

02/09/2020 - 07:46:53

Pseudo : bloc

Rien à dire de plus, le tout est dit avec style . ... kiloukilou , bien torché le petit mino sans pseudo. 😉

02/09/2020 - 08:23:07

Pseudo : Geo_la_fripouille

Je suis plutôt en début de carrière.
Je pense que le manque d’investissement des jeunes kines est dû à plusieurs choses. La peur de l’engagement, l’avenir incertain, la baisse indéniable des rémunérations, le manque de reconnaissance croissant envers les pros de santé, le manque de respect global et l’individualisme des gens, le besoin « d’être libre » Et de pouvoir changer de lieu de vie/travail si besoin.

Certains cabinets proposent des retro faibles et donc investir dans un cabinet devient trop contraignant face à cela. Mais si retro trop élevé personne ne vient (je n’ai pas de solution !).

L’évolution de la société globale... on va vers le jetable, le rapide etc. On loue les voitures, les téléphones, on consomme un Max, dans l’illusion de posséder plein de chose alors qu’on a rien.

Il y a encore des kinés qui souhaitent acheter, s’installer et se développer petit à petit mais peut être moins qu’auparavant sans doute.

Personnellement, je n’achèterais pas une patientele dans une zone où je peux m’installer sans difficulté car manque de kiné... les patients sont libres d’aller où ils veulent. Mais racheter une part du matériel en effet c’est normal.

02/09/2020 - 16:22:47

Pseudo : Shortpetrol

Ouh la la, j'ai presque déclenché une guerre inter-générationnelle ! J'essaye de comprendre les uns et les autres mais c'est vrai que, n'ayant moi-même pas d'enfant j'ai des amis qui tiennent des propos désabusés sur leur propre progéniture : peu de gout pour l'effort, des droits mais pas de devoirs, attente de l'Etat-Providence tout en prônant des utopies gauchisantes (ah la belle envolée de "Nuit Debout" qui fit un grand flop flasque ;-). Tout n'est pas à jeter mais c'est vrai que notre société égocentrée est quand même bien malade (et hypocrite en plus de ça !).
De plus l'évènement Covid , c'est quand même un truc planétaire impensable il y a peu, fait surgir des non-dits de rancœur et de reproches contre nous les boomers. Voir les propos de " Sans Pseudo" sur ce point.
Je ne sais pas si tout ceci nous éloigne du sujet ou nous en rapproche ; à savoir pourquoi les djeuns , kinés en l'occurrence, hésiteraient à s'installer et se fixer.
Ils ont fait des études onéreuses (sans doute payées bien sur par les parents) en France ou à l'étranger, on espère studieuses et comportant un certain sacrifice, et ne rêveraient que remplacements épisodiques ou assistanats nomades ? Ou bien, si fils et filles de riches, qui ont échoué au PACES, ne pensent qu'à investir dans une usine à cellulite et robots mécaniques avec écrans Oled scintillants ?
Bref, c'est toujours dangereux de généraliser, mais , ceci dit , je n'y vois pas plus clair ! :-)

Ah oui, je voulais ajouter qu'il y a dans notre métier un attrait irremplaçable (et qui n'a pas de prix) si on a les yeux bien ouverts: c'est un poste d'observation du monde et des hommes, et de soi-même, qui est au coeur du vivant de cette société. On est au centre de l'aquarium. Les sociologues n'ont qu'à aller se rhabiller et se reconvertir pour aller casser des cailloux, pour se rendre plus utiles.

02/09/2020 - 17:50:19

Pseudo : jphi

Shortpetrol:
bravo pour ton analyse, et surtout pour ta conclusion (sur notre poste d'observation)
je pense la même chose que toi sur ce sujet.

Pour ce qui est du peu de motivation des "jeunes" de se fixer, ça pourrait changer:
ces dernières années ils pouvaient bien gagner leur vie sans investir et sans prendre de risques, nombreux étaient les cabinets qui cherchaient des assistants (avec des rétrocessions modérées) ou des remplaçants. Ils étaient en position de force et n'avaient que l'embarras du choix !
avec la progression exponentielle (ou presque) du nombre des kinés dans notre pays, la création de zones surdotées et suite à la crise du Covid (et ses conséquences sur nos chiffres), la situation s'inverse petit à petit. (voyez la situation des remplaçants ou des jeunes collègues visant un poste d'assistant sans poste depuis mars 2020).
Cela va sans doute amener un certain nombre de "jeunes" à réfléchir sur l'opportunité d'une reprise ou d'une création de cabinet, à envisager enfin d'avoir un plan de carrière stable : rien ne vaut en ces périodes de difficultés multiples d'avoir un cabinet avec pignon sur rue, bonne réputation (tant au niveau des prescripteurs que des patients).

02/09/2020 - 18:09:01

Pseudo : Leonarda

Moi je trouve au contraire que beaucoup de jeunes prennent des risques en s'installant ex-nihilo: achat/location d'un local, voire construction d'un bâtiment (dans des zones où le foncier le permet), agencement du local, achat de de materiel, business-plan, secretariat, sous-location à d'autres professionnels (psy/ostéo, diet...). Je trouve que c'est assez couillu pour des jeunes sans trop d'experience et qui s'endettent. C'est aux antipodes du stéréotype décrit plus haut dans le post qui assimile des jeunes à des tire-au flanc.
Bref, il y a beaucoup de profils de libéraux.

02/09/2020 - 18:32:54

Pseudo : Shortpetrol

Oui, c'est bien ça qui est difficile à évaluer: il y a bcp de profils, et qui peuvent évoluer dans le temps: le choix fait après les études.. .ou avant même de les commencer.
Pour savoir quel est le plus dominant il faudrait une équipe de statisticiens experts en marketing paramédical !
En tout cas il semble bien acquis, si j'ai bien compris, que très peu de kinés arrivés à l'âge de cession d'activité trouvent acquéreurs pour leur cabinet (avec ou sans les murs)... Ou me trompe-je ?

02/09/2020 - 18:36:31

Pseudo : Shortpetrol

Ou alors, comme dit au début, il y a des critères géographiques très différents, peut être.

02/09/2020 - 20:23:22

Pseudo : Cannepourvieux

Bonsoir,
il y a un peu plus de 20 ans, la revente d'un cabinet de kiné était déjà plus que compliquée et la patientèle ne se vendait pas.
Je ne sais pas comment c'était avant, mais rien n'a changé depuis deux décennies à part l'époque.
Tout pareil que Leonarda, il faut arrêter de généraliser, il y aura toujours autant d'enfants de cons que de cons d'enfants.

Par ailleurs, je revends ma webcam afin d'assurer la télékiné, "c'est l'avenir!" m'a assuré un membre du CNOMK de 52 ans.

02/09/2020 - 20:42:58

Pseudo : Shortpetrol

La télékiné ? Ca en dit long sur l'avenir de la profession; c'est plus qu'un aveu, surtout de la part du CNOMK.

02/09/2020 - 21:41:39

Pseudo : Peg

@leonarda, on ne doit pas vivre sur la même planète en fait !
Parce que moi des couillu qui s'installent dans où à proximité des zones franches j'en connais pas .
Explique moi comment on peut passer de 11 à zéro kiné si il y a des couillu !!
Il y a juste des buisness plans !!
Flairer les bonnes affaires qui te font gagner un max sans trop se casser le cul !.
Je suis désespérée de laisser des patients sans soins comme disait sans pseudo dans des cités HLM toutes pourries !!

03/09/2020 - 08:49:53

Pseudo : bloc

Même ds le sud Ouest ça ne se vend pas ou si sur la côte ... le surf ... si tu es en plaine ça n intéresse pas , ni pour s associer ni pour remplacer sans parler d assistant qui posent tous la même 1ere question , combien d heure dois je travailler .... Tu bosses tu gagnes , tu ne bosses pas , nada . Alors je ferai sans, comme je l ai déjà dit et on évite les em.... . Sauf pourl achat si opportunité mais j en doute !

03/09/2020 - 19:13:59

Pseudo : pedrodeb

Pourquoi vouloir s'embêter avec un cabinet à gérer alors qu'on trouve facilement des postes d'assistant à 20% ou moins de retro et qu'on a pas envie de faire 70h/sem pour finir comme les vieux kiné aigris en fin de carrière... donc la retro correspond souvent à ce qu'on aurait payé si on avait du louer un local le matériel la secrétaire... L'administratif en moins et la liberté de changer quand on veut en plus...
Et le jour ou on se décide à avoir le sien parcequ'on s'installe, qu'on fait des enfants ou autre et bien on préfère souvent créer son propre cab c'est plus valorisant que de reprendre.
Et une patientelle ça se vend pas à part dans les zones très surdotées et encore...
N'importe quel kiné qui s'installe n'importe ou en France aura vite son agenda remplis tant qu'il bosse un minimum consciencieusement
Et si on mets une annonce pour "céder" ses part il faut vraiment préciser clairement que c'est gratuit voir même les frais de fonctionnement du cab.
Après on peut penser qu'on est des enfants gatés mais le jour ou je veux m'installer à un endroit je compare ce qu'il y a de plus interressant et souvent la reprise n'a aucun interet car de toute façon si personne ne reprend le cab on s'installe à coté et on récupère la patientèle gratos.
Pour les SCM le problème également on ne connait pas ses futurs associés et beaucoup de gens préfèrent s'associer avec des gens qu'ils connaissent (j'ai pas dis que ça s passerais mieux...)
Voilà mon avis
A titre perso je reste assistant et je pense être utile à mes collaborateurs mais le jour ou je m'instale ça sera plutot tout seul je vais pas me faire chier avec un branleur de fils à papa qui va me casser les burnes tout les 4 matin parcequ'il veut partir 2mois en vacance en juillet aout et qu'il trouve pas de remplaçant ^^

03/09/2020 - 20:26:39

Pseudo : Peg

@pedrodeb en gros tu n'as pas envie de te faire chier avec un mec comme toi ?!!
Surréaliste !!
Tu as fait une école de commerce ??
Tu t'es foiré et tu as fait kiné par dépit ?!!😝

03/09/2020 - 21:02:13

Pseudo :

pedro tu as tout dit, tu es merveilleux!
en effet, le surréalisme dans sa plénitude.
"this is the end..." on n'en sort pas, mais elle arrive

04/09/2020 - 07:38:20

Pseudo : bloc

Pedro , voilà un bel exemple ! Non . Je le dis souvent on sait que tu vends et tu as un mino qui s installe à côté. Jolie mentalité. Sans parler du reste . Mais surtout ne supportera pas d en avoir un de son espèce avec lui ! C est fort en humour ! Une caricature ! 😂 ça va faire ma journée !

04/09/2020 - 07:29:59

Pseudo : gv

petite info:

le surf est soumis aux conditions meteo d'une part et d'autre part pour avoir de sacrées vagues il faut vraiment checker le bon spot!!!

seuls les rares pros sponsorisés ont le temps d'aller voir l'ocean toute la journée....

parce que prendre une journée de travail pour faire 2h de surf.......

le ski est une autre activité dont je pourrais comprendre la pratique

04/09/2020 - 09:21:47

Pseudo : bloc

Gv, peu importe , on s en tape du surf , ds tout les cas les principales recherches chez nous pour l installation, achat, assitant ou associé et le remplacement .... la côte. .. avec un implication mini mais qui rapporte. Donc ils ne veulent pas d investissement à amortir ... une rentabilisation de suite ... ils se sont trompés d orientation comme Pedro comme le suggère Peg!

04/09/2020 - 13:19:55

Pseudo : Shortpetrol

Donc si on résume, et si j'ai bien compris (ce qui n'est pas sûr !) il n'y a plus chez les djeuns - génération Y ? génération Millénium ?- et si on tente de faire une moyenne vaguement statistique que les options remplacement ou assistanat qu'ils envisagent ; ou alors un business-plan d'usine à plateau technique mécanique et poly-numérique bio feed back pour les fils à papa bien nantis ?

En tout cas rien de manuel. C'est vrai le manuel ça fatigue. Et ça n'a pas la cote d'avoir les mains dans le cambouis. Et le massage ? Bououhhh: on se dépêche d'oublier "masseur" dans le métier de "masseur-kinésithérapeute". Vous trouvez pas que ça fait un peu "bain-douche" des années 60 ? Un peu servile, un peu besogneux , et presque même un peu honteux ?
Pourtant c'est en faisant des massages que j'ai eu souvent le plus l'impression de "donner" à des patients et de recevoir de la gratification en retour, avec un grand soupir qui vient des tripes quand ils descendaient de la table, et qui disaient parfois :MERCI, tout simplement . En plus c'est une bonne façon d'accrocher le client si j'ose dire ;-) ;-)
Pourquoi j'ai l'impression d'être un vieux con en disant tout ça, au fait ?

04/09/2020 - 17:09:05

Pseudo : bloc

Shortepetrol, nous le sommes peut etre ...Mais seul ds un cabinet en technique manuel c est gratifiant au vu des retours des patients . Le reste....

06/09/2020 - 19:37:42

Pseudo : madipi

100 fois d ' accord avec jphi ,quand je vois le nombre de jeunes qui reviennent diplômes d 'Espagne il faudra bien bosser....quant à la guerre intergerenationnelle elle a toujours existé, je suis plutôt vers la fin de carrière j ' ai pas mal bossé comme beaucoup de gens de cinquante ans,mais je me demande si les jeunes finalement ne sont pas plus sages,ils veulent travailler moins sachant tres bien qu 'ils gagnerons moins ,se contenteront de moins mais auront une autre qualité de vie et ce n 'est pas grave s' ils n'ont pas la dernière voiture à la mode ,beaucoup veulent vivre plus simplement .

06/09/2020 - 19:51:05

Pseudo : bloc

Madipi , oui si s etait ça, mais je ne pense pas, ils ont pour bcp une exigence de qualite de vie ... ds le confort ... pas tous mais pour une majorité...

06/09/2020 - 20:20:03

Pseudo : Annebuisson

Incroyable ici le jugement de toute une génération....
Le problème se résume en une phrase: il n'y a pas assez de nouveaux kinés par rapport aux anciens qui partent en retraite.
Pas assez de néodiplomés donc pas assez de demande, et toujours plus d'offre.
(J'en profite au passage pour dire qu'avant de traiter tous les jeunes kinés de feignasses accrocs au confort, sachez qu'on pourrait vous répondre que prendre sa retraite dès que possible, c'est aussi une attitude de recherche de confort)

06/09/2020 - 20:25:09

Pseudo : drhouse

tu veux rire Annebuisson?

bien sur qu'il y a assez de nouveaux kinés pour remplacer ceux qui partent en retraite.

le numérus clausus a été augmenté , des écoles se sont créées , des passerelles pour les staps plus l'afflux des kinés formés dans les pléthoriques écoles espagnoles, sans compter ceux qui se forment en Belgique ou ailleurs .

donc ce n'est pas une question de nombre .

08/09/2020 - 10:19:31

Pseudo : bloc

Annebuisson, les jeunes kinésithérapeutes arrivent en nombre . La prise de retraite à 67 ans mini , un confort 😂, on en reparlera qd vous aurez l âge, quelques années de pratique aussi et peut être qd vous aurez essuyé le lait que vous avez au bout du nez ! 😉🥛

08/09/2020 - 12:54:42

Pseudo : kiloukilou

Bien répondu, Bloc, la retraite à 67 ans pour un taux plein et un montant moyen de moins de 1500 euros , ça sera à la fin de l'année civile de mes 67 ans ( donc à 67 ans et 8 mois ), j'aurai cotisé 47 ans à la Carpimko en plus du régime des salariés pendant mes études de 17 à 20 ans.
Les mères de famille ont été gratifiées de 4 semestres par enfant élevé et a posteriori, je pensais pouvoir en bénéficier ( pour mon confort de fainéante ) , mais NON ! puisque j'ai travaillé et cotisé pendant toute la durée de mes grossesses, la Carpimko prétend que je ne peux cumuler dans la même année les droits acquis par mon travail et mes cotisations et les droits prétendument "offerts" pour la maternité : si je comprends bien, en cotisant toute l'année de mes grossesses, je perds les trimestres cadeaux pour maternité : comm si je m'étais contentée de pondre et n'avais pas élevé mes enfants ! Il est vrai que je n'ai pris que 1 semaine de repos avant l'accouchement et 2 semaines après pour le 1er. Et 2 mois en tout pour le second.

08/09/2020 - 19:02:49

Pseudo : jphi

Annebuisson :
retraite à 67 ans c'est trop tôt selon toi !!
j'espère que tu garderas en mémoire ton affirmation péremptoire quand tu arriveras à la soixantaine, confrontée que tu seras comme nous les "vieux" aux troubles musculo-squelettiques et arthroses diverses, sans compter une fatigue due aux nombreuses années de boulot plus que prenant !

08/09/2020 - 19:42:01

Pseudo :

équilibre familial et financier, vie perso et pro, le balancier difficile dans une profession de besogneux.

Attention arnaque (0 réponse)04/09/2020 - 08:17:27

Bonjour à tous, suite à la parution de notre annonce pour cession de patientèle, nous avons eu une réponse émanant d'un arnaqueur, il n'est pas répertorié au tableau du CNO, de plus ses demandes sont des plus fantaisistes. Méfiez-vous, voici so
Lire la suite...

Répondre Pseudo : GLC77190

Bonjour à tous, suite à la parution de notre annonce pour cession de patientèle, nous avons eu une réponse émanant d'un arnaqueur, il n'est pas répertorié au tableau du CNO, de plus ses demandes sont des plus fantaisistes. Méfiez-vous, voici son mail marcjosereitzel@gmail.com.
Bonne journée

Période calme (41 réponses - 27/08/2020)25/08/2020 - 16:49:01

Bonjour à tous et toutes, je viens solliciter vos retours car je trouve l activité bien calme ces temps derniers (30 % de moins environ ) , il est vrai que le covid est passer par la ... en est il de même vous concernant ? Je m inquiètes un peu ... est ce légitime
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Littlekine

Bonjour à tous et toutes, je viens solliciter vos retours car je trouve l activité bien calme ces temps derniers (30 % de moins environ ) , il est vrai que le covid est passer par la ... en est il de même vous concernant ? Je m inquiètes un peu ... est ce légitime ? Merci de vos retours éventuels

25/08/2020 - 17:38:28

Pseudo : meredith

c'est aussi le mois d’août , traditionnellement assez calme chez nous .

25/08/2020 - 19:21:17

Pseudo : Peg

Tu exerces dans quelle région?
En ile de France comme d'hab trop de taf!

25/08/2020 - 19:34:28

Pseudo : Littlekine

Franche comté... bon il est vrai que je rentre de congés mais il me semble avoir bosser plus les autres années ... enfin on verra en septembre

25/08/2020 - 20:06:00

Pseudo : Peg

Ben t'inquiètes !
Attends mi septembre au plus !
Avant les parents s'occupent de la rentrée des mômes!

25/08/2020 - 23:03:04

Pseudo :

Bonsoir,
Même remarque ici et ça m'inquiète également. Je suis en ville, dans un quartier qui se vide pas mal l'été.
Mais cette année, on a senti une baisse dès la reprise en Mai.
J'espère que ca va être plus tonique en Septembre car c'est mort. L'an dernier à la même période, il y avait beaucoup plus d'appels.
Ces dernières semaines, on a souvent eu qu'un appel ou 2 dans la semaine.
Mais il semble que ce soit pareil pour les collègues installés autour.
Et pourtant mon cabinet a déjà une belle stabilité.
Je plains ceux qui ont ouvert récemment et qui n'ont pas une clientèle encore fidélisée ...

26/08/2020 - 06:49:37

Pseudo :

moi j'envie ceux qui ont les moyens, suite au confinement, de prendre des congés cet été.

26/08/2020 - 07:56:59

Pseudo : gv

pourquoi envier????

26/08/2020 - 08:56:19

Pseudo :

Envier n'est pas jalouser: Je veux simplement dire que j'aurais bien aimé pouvoir en faire autant.

26/08/2020 - 10:13:33

Pseudo : BloB

Pour avoir "des moyens" dans notre profession, faut être vieux. Ne nous envie pas d'être vieux, et profite de ta jeunesse que, nous, nous t'envions...

26/08/2020 - 11:18:01

Pseudo : meredith

dans les moments calmes je n'hésite pas à passer les séances de 2 à 3 voire 5 par semaine .
si le patient est "guéri" en 10 séances je lui propose de continuer encore un peu pour consolider . avec le tiers payant intégral ca ne leur coute rien donc ils sont d'accord .

26/08/2020 - 12:13:16

Pseudo : jphi

Meredith !
Attention : imagine les dégâts pour la profession que peuvent provoquer tes propos sur un forum public !!!!
Ne donnons pas de bâton pour nous battre à la sécu !!!
S’ils en viennent à penser que c’est une pratique courante, ce sera la généralisation de référentiels sévères.

26/08/2020 - 13:19:06

Pseudo :

Mince gv, tu vas encore être obligé de changer de pseudo...

26/08/2020 - 13:32:54

Pseudo : Kiné Vendée

@jphi

Je ne vois pas où est le problème. En période de saturation nous espaçons les séances par manque de place dans notre planning, qd nous avons de la place nous pouvons mieux suivre les patients qui sont là et ainsi leur faire encore mieux bénéficier de notre expertise. Je pense également que des prise en charges denses et courtes peuvent être plus favorables dans certains cas que des prise en charge en pointillé à l’année.

On a le droit de faire du bon travail et on a aussi le droit d’en être fier

26/08/2020 - 13:47:02

Pseudo :

Oui enfin, çà c’est la version : «  c’est pas moi le coupable monsieur le juge ! ». Pas sûr que les tribunaux du TAS y soient sensibles...

26/08/2020 - 13:51:06

Pseudo : Kiné Vendée

Tribunaux ?

Je ne parle ni de contrevenir à la convention ni à la loi.
Les tribunaux ont assez à faire avec les brûleurs de voitures, tapeurs de maires et négationnistes.

Complètement hors sujet

26/08/2020 - 14:27:02

Pseudo : gv

moi pas trop comprendre "sans pseudo"

le probleme est toujours le meme: quant on est con on est con!!!

26/08/2020 - 14:39:48

Pseudo :

Comment te dire, gv ? Merci de mettre des mots sur ce que tu m’evoques !

26/08/2020 - 16:56:35

Pseudo : Leonarda

@Kiné Vendée, pour info, le TASS etait le Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale. Maintenant c'est le pôle social du TGI qui a pris le relai. Il ne s'occupe pas de voitures brûlées, ni de black bloc mais est compétent pour régler certains litiges concernant les professionnels de santé... (referentiels, pb avec medecin conseil etc etc)

26/08/2020 - 17:06:14

Pseudo : meredith

jphi .
et si on essayait le second degré ?

mais ne me dis pas que ce que je décris n'est pas une pratique courante .

26/08/2020 - 17:07:45

Pseudo : meredith

j'ajoute que le nombre et le rythme des séances étant à l’appréciation du professionnel , ça ne contrevient en rien à la convention .

26/08/2020 - 17:55:02

Pseudo : Abkco

Arrête, Meredith, tu t ' enfonces.
Les instances savent tout de nous, du moins de notre nombre d' actes, nb patients /j, les techniques utilisées , combien de patients à la fois, le temps passé à dom, le nombre de grammes de sel dans ce que tu as mangé le midi.... ( non, pas jusque là....).

26/08/2020 - 17:59:28

Pseudo : Abkco

@ Meredith : et arrête de prendre tes patients et la Secu pour des vaches à lait.
À bon entendeur ...

26/08/2020 - 18:23:23

Pseudo : Littlekine

Ne vous énervez pas cela n est pas utile !

26/08/2020 - 19:27:04

Pseudo : Peg

@littlekine je rejoins abkco sur le fait que la sécu pourrait presque savoir si tu as du temps pour ta pose pipi mais de la à se taper le tass il y a un monde !
Et bien faux culs les confrères qui soit disant n'adaptent pas le nombre de séances en fonction de leurs dispo !..

26/08/2020 - 21:25:20

Pseudo : jphi

Que cette pratique existe, sans doute , mais on peut quand même éviter de claironner ça sur les forums !
Ne fournissons pas le bâton pour nous faire battre s’il vous plaît !

26/08/2020 - 21:27:09

Pseudo : meredith

mon pauvre abkco si tu savais ce que j'ai vu dans les remplacements que j'ai fait . ce que je te dis n'est que la partie émergée de l'iceberg . et en plus tout le monde le sait .

26/08/2020 - 21:38:15

Pseudo : Peg

@jphi ah bon ??!!il faudrait taire les aberrations des zones sur dotées, sous dotées, nos perpétuels grands écarts pour s'adapter au trop où trop peu ??
Je me souviens d'un jour où une visiteuse de la sécu m'a dit un jour il faudra bien rentrer dans le moule !..
Jamais !!..
Tant qu'on fait le boulot et bien il faut arrêter de flipper !!..
Je conchie les généralistes qui te refilent 8 séances parce qu'ils ont peur pour leur quota !
Si les patients sont satisfaits j'emmerde la terre entière !

26/08/2020 - 21:56:17

Pseudo : BloB

Je conchie aussi beaucoup avec l'âge...

26/08/2020 - 22:01:12

Pseudo : Peg

@blob conchions ensemble !
J'ai une patiente qui m'a rapporté une tonne de trucs bénis de lourdes !
Je vais dormir tranquille....😊

26/08/2020 - 22:10:48

Pseudo : Abkco

Bon , Peg , maintenant, ça suffa comme si ! :
Ou va t on si tout le monde conchie ( avec )
tout le monde ? : comme disait un Grand Homme : " ce sera la chienlit ! " : le b.... l )))
Ici, nous ne sommes pas au Cap d ' Agde !
LOL ))) !

26/08/2020 - 22:21:27

Pseudo : Abkco

@ Mère Edith ;-) : je me doute ... : par expérience perso de visu , également , autour de moi : il suffit d ' observer .....
Personne ne peut se prétendre parfait, mais
il faut rester réglo, on dort mieux aussi ! )))


Quant à nos honoraires, tant qu' ils ne seront pas revalo ( et on voit le Segur...), puisque les factures ne baisseront jamais, on ne PEUT PAS vivre avec 1 patient / 30 mn :
les instances publiques regardent ailleurs, et nous laissent
mourir.

27/08/2020 - 01:02:09

Pseudo : Abkco

@Peg : un patient handicapé était allé à Lourdes, il m ' avait confié que cela l' avait aidé : lui avait apporté beaucoup , y compris de retour chez lui et après...
Par contre, à Lourdes, ce qui choque sont les " marchands du temple " !

27/08/2020 - 08:21:40

Pseudo : Geo_la_fripouille

Bonjour,
Cela doit dépendre des régions. Chez nous il y a peu de baisse en été. Mais cette année, de nouveaux kines se sont installés non loin et je constate une légère baisse des demandes.

Cela doit aussi dépendre des prescripteurs, de leurs vacances, de la « recrudescence » du coronavirus. Par exemple, une patiente a annulé tous ses rdv car elle s’est faite tester (juste pour voir car asymptotique) et positive donc annulation.

27/08/2020 - 08:33:18

Pseudo : Leonarda

Cela dépend aussi de l'activité chirurgicale de l'hôpital. Dans mon coin, l'activité est diminuée. Je sais que les anesthésistes ne pouvaient pas travailler dans des conditions optimales (il y a eu des retards de livraison de produits anesthésiants; et certains services manquent de personnel d'où une réouverture à minima).

27/08/2020 - 08:41:03

Pseudo : meredith

ne pas oublier non plus que nous voyons peu de sportifs depuis le covid . plus de judo , plus de rugby , le football délicat ainsi que les autres sports co .
ca fait 4 mois que je ne vois plus trop d'entorses du genou ou de la cheville , ou de lésions musculaires .

27/08/2020 - 10:24:26

Pseudo : BloB

Moi je trouve qu'entre confinement de printemps + COVID qui flingue toute l'économie + vacances d'été, c'est miracle de fonctionner encore, même à 70%. Un bon job qu'on a, les aminches.

27/08/2020 - 11:36:43

Pseudo : jphi

BloB :
Bien d’accord avec toi
Je m’attendais à une chute beaucoup plus importante de l’activité du cabinet suite au confinement.
On n’est pas si mal lotis que ça en ce moment par rapport à d’autres professions .
Pourvu que ça dure !!!!

27/08/2020 - 11:45:54

Pseudo : Littlekine

Vous avez donc vous aussi une activité réduite également à ce point?

27/08/2020 - 11:57:12

Pseudo : meredith

si tout va bien je vais atteindre les 50% de CA par rapport à 2019 vers le 10 septembre . donc oui une belle chute d'activité .

27/08/2020 - 12:25:47

Pseudo : jphi

Le chiffre d’affaire annuel sera évidemment fortement impacté par la fermeture du cabinet pendant le confinement.
Depuis la reprise, les mois de juin, juillet et août sont plus calmes que les années précédentes, avec une activité de l’ordre de 70/80%.
Ce que je trouve déjà très bien par rapport aux craintes que nous avions initialement.

(Moins de patients à cause de la peur du virus, du faible nombre d’interventions chirurgicales, du peu de consultations spécialisées, moins de bobos du sport et beaucoup moins d’accidents de travail)

27/08/2020 - 13:08:06

Pseudo : Kiné Vendée

@ Leonarda

Merci je sais ce qu’était le tass

Si y a des ignorants ici je n’en fais pas partie.

Allez je vous laisse

les kines des nantis? (29 réponses - 13/08/2020)12/08/2020 - 14:07:35

hello
je pense que malheureusement le debat va vite se degrader mais je voudrais savoir si vous etes etonnés par le comportement de notre profession?
déjà je m etonne du nombre de kines qui peuvent partir en vacances apres deux mois de confinement...ce sont les memes qui p
Lire la suite...

Répondre Pseudo : bob

hello
je pense que malheureusement le debat va vite se degrader mais je voudrais savoir si vous etes etonnés par le comportement de notre profession?
déjà je m etonne du nombre de kines qui peuvent partir en vacances apres deux mois de confinement...ce sont les memes qui pleuraient pour avoir des iades ?ce sont les memes qui vont pleurer quand les échéanciers vont tomber alors que nous savons depuis mars que les charges sont reportées?
ou alors ce sont des kines un peu cigale qui ont sur se constituer une tresorerie?
ce sont les memes kines qui partent deux trois semaines voir un mois en laissant leur patient sans soin alors qu ils criainet au scandale quand ils ne pouvaient exercer leur art et sauver le monde entier?
je ne voudrais blesser aucun ego de kine (souvent surdimensionne) aussi merci d avoir un regard objectif sur notre profession sans tenir compte de vos cas particulier pour peut etre eviter que ce post ne finisse en debat injurieux et sterile
merci!

12/08/2020 - 14:36:17

Pseudo : BloB

Tu mélanges tout mon presque homonyme. Et tu tires de ce fatras d’informations contradictoires et sans queue ni tête des conclusions que l’on sent éminemment orientées... Si tu as un problème avec les kinés, change de forum, tu vois c’est simple.

12/08/2020 - 14:43:18

Pseudo : Leonarda

Je pense pareil que BloB. J'ai presque envie de répondre.....mais non.

12/08/2020 - 14:48:24

Pseudo : bob

bel argumentaire …. c est une facon de debattre remarquez on comprend pourquoi la profession s enlise...

12/08/2020 - 14:49:16

Pseudo : bloc

Désolé pas de vacances pour 2020, donc pas nanti ...le confinement à coupé tous les projets ... Et pourtant je ne me suis pas tourné les pousses pendant ce tps.
Rafraichissement de tout le cabinet , les rdv sont revenus peu à peu 15 j fin mars .
3 puis 6 puis 9 .... patients ( des soignants qui eux étaient en réa ) et aujourd'hui complet.
Les dernières vacances datent d octobre dernier un peu plus de 15 j ..et ça faisait 3ans, on profite de longs Week-ends ... Un choix sans l être 3 étudiants qu' il a fallu assumer (3x6 ans)
On ne se plaint pas , on bosse la tête ds le guidon , 14 h par jour et qd on lève la tête , on remarque que d autres prennent plus de bons tps , et ils ont raison ! Pas d aigreur !
Et vous , comment faites vous ?
Vous etes bien sévères ! Oui tout le monde a eu des craintes, mais étant ds le sud , les touristes sont pour bcp des salariés , et si libéraux, ces vacances sont aussi mérités que n'importe qui . Votre regard objectif à aussi un côté égocentrique pas mal développé !
Sur ça soyez en sûr vous n avez rien à envier "à l ego de kiné" !

12/08/2020 - 15:01:43

Pseudo : bob

merci bloc pour votre reponse
j avoue etre severe sans doute car decu par la mentalite de notre profession
evidemment il n existe pas de point vue objectif et on voit les choses d apres ses expériences qui ne doivent etre en aucun cas servir de jurispridence
tout comme vous je n ai pas d aigrueur car je suis satisfait de ne pas avoir pris de vacances et ne pas en ressentir le besoin ce qui me fait penser que mes longues journées (comme la majorite des kines)ne me pesent pas moralement et si je devais commencer à me plaindre de ma situation je me tournerai vers le principal responsable c est à dire moi et non pas vers mes patients mes responsables politiques ou vers la secu par exemple

12/08/2020 - 15:17:10

Pseudo :

pour moi, ils'agit d'un comportement général, pas simplement celui de notre profession: nous ne sommes pas pires que les autres! c'est toute une atmosphère installée.

12/08/2020 - 15:19:18

Pseudo : reboot

Bonjour Bob,
Je te conseille de prendre des vacances. Tu pourras souffler un peu, la pression va ainsi diminuer, ça t'eviteras le burnout, et également de poster un troll avec le point godwin atteint dès la fin de l'énoncé.
Sinon, la carpimko propose une aide pour partir en vacances.

12/08/2020 - 15:23:05

Pseudo : bob

entierement d accord avec toi qui n a pas de pseudo…. tout le monde parlait du monde d apres il y a quelques temps penses tu que nous y sommes? perso je ne vois pas beaucoup de changement

merci reboot pour ta bienveillance….

12/08/2020 - 15:27:17

Pseudo : drhouse

des chiffres un peu plus précis que des ressentis? c'est ici : http://blogdukine.fr/combien-gagne-un-kine-liberal-selon-la-cour-des-comptes/

12/08/2020 - 15:28:19

Pseudo : Leonarda

@bob,
Effectivement, je n'ai pas envie d'argumenter sur le fait que je pars en vacances.
Je fais ce que je veux avec l'argent qui est le fruit de mon travail, d'un héritage, ou qui provient d'un conjoint qui peut avoir aussi des biens.
Mon "comportement" vous choque-t-il ? Ai-je assez d'arguments ?

12/08/2020 - 15:47:18

Pseudo : bob

Leonarda tu fais bien de ne pas argumenter sur ton cas particulier car ce n est pas le but je voulais avant tout votre point de vue sur l ensemble de la profession

12/08/2020 - 17:10:39

Pseudo :

Je sens beaucoup de jalousie et d'aigreur dans tes propos bob. Si tes collègues parviennent à faire des choses que, toi, tu ne réussis pas à faire, c'est juste qu'ils se débrouillent mieux que toi et que tu es plus mauvais qu'eux. Inutile de les insulter. Tu ne serais pas du genre à taper sur le chien le soir en rentrant pour te défouler d'une mauvaise journée ?

12/08/2020 - 17:35:43

Pseudo : bloc

Sans pseudo ..
Désolé chacun fait des choix et si on ne prend pas de vacances ,ça n a rien à voir avec la réussite, ou de mieux se débrouiller que le voisin . Inutile d insulter pour le coup ... c est vous qui insultez les choix ou les prio que chaque personne donne a sa vie pro et perso . De plus ,vous faites une relation de violence qui est hors propos. C est déjà assez compliqué comme ça . Il faut lire plus bas . Avant de faire un commentaire ... allez faire une séance à de yoga et respirez!

12/08/2020 - 18:07:11

Pseudo :

Le lièvre est levé ! Même frustration, aigreur, dans les propos de "bob" et de "bloc", même personnage amer derrière ces deux pseudos. Attitude infantile...
Commencez par lire pour comprendre le propos des autres, plutôt que de vous précipiter pour tout ramener à vous, pour ne parler que de vous même et de vos états d'âme, dont on se fout d'ailleurs.

12/08/2020 - 18:31:00

Pseudo :

Objectivement (puisque vous souhaitez notre "objectivité") je pense que si vous avez besoin de tant travailler, au point de ne jamais pouvoir prendre de vacances et bosser 14h par jour, c'est que vous vous êtes gaufré quelque part dans votre existence : emprunts inconsidérés, dettes d'argent, goûts de luxe, pensions alimentaires à tiroir, mauvaise gestion de votre activité et de votre patrimoine financier, etc. En ce sens, je peux comprendre votre frustration.

12/08/2020 - 19:21:49

Pseudo : Geo_la_fripouille

En effet... je rejoins le post précédent sans pseudo.

Je suis assistant, je n’ai pas l’impression de me moquer des associés du cabinet. Je fais le boulot, 4j par semaines. Je fais tous les domiciles qu’ils ne veulent pas faire. J’ai réduis le rythme par obligations familiales mais avant j’étais celui qui bossait le plus.

En revanche je prends bien 7 semaines de vacances par an. J’essaie d’être remplacé à chaque fois.
Je suis toujours ok pour reprendre des patients lors des vacances des collègues etc.

Mais je trouve que je gagne plutôt pas trop mal ma vie même si (comme tout le monde ?) j’aimerais gagner plus.

14h/j sur 5j ? ... 70h ... peut être 150 patients par semaine ! Tu dois être bien rincé le we !
Au moins 10k€ de ÇA par mois. C’est élevé. Si tu y arrives tant mieux, je n’en ai pas le courage pour ma part.

12/08/2020 - 19:25:31

Pseudo : BloB

On peut travailler un temps comme çà, en ses vertes années, mais hélas le burn-out nous rattrape vite. Qui veut voyager loin...

12/08/2020 - 20:41:30

Pseudo : Peg

Que ceux qui ont des ados lèvent le doigt !
Ça permet de comprendre que le monde a évolué vite très vite. ..pas forcément bien!
Le décalage est bien plus grand qu'avec les générations précédentes !..
Alors il y a les vieux ronchon comme moi qui ont des facultés d'adaptation très limitées !!
Les totalement réfractaires et les opens !!
Ça crée bien évidemment des tensions.
Dans l'ensemble nous sommes nombreux à nous investir dans notre métier mais avec des points de vue parfois diamétralement opposés. ..
Hors les brebis galeuses qui ne font ce job que pour le fric je pense que chacun a sa place.


12/08/2020 - 21:02:27

Pseudo :

bosser 4 jours par semaine et prendre 7 semaines de congés par an? le bonheur!

12/08/2020 - 23:09:06

Pseudo : bloc

Sans pseudo qd on parle d ego on a trouvé notre empereur ! Non Il y a des périodes où on freine et d autres oui on accélère, c est la liberté du libéral . Les objectifs diffèrent d année en année. Surtout avec 1 patient a la fois qui fait une pratique tranquille de qualité et no stress sans jeter la pierre aux pratiques de 4 5 patients c est pas mon truc ..relisez aussi vous parliez de jalousie d aigreur et des suppositions douteuses.
Pour ma part pas d aigreur surtout de l amusement de vous lire. Ds ce pays on a plus le droit d aimer son métier et de le pratiquer . Ne vous en faites pas pour mes comptes mais c est tres gentil de vs en inquieter.

13/08/2020 - 08:50:13

Pseudo : bob

Sans pseudo ... un grand merci car tu m as bien fait rire avec ton analyse tellement pertinente
Tu as des talents de comique et de profiler indéniables ...prend soin de toi quand même

13/08/2020 - 09:15:11

Pseudo :

Tiens, revoilà le charlot schizophrène aux deux pseudos. Çà doit être compliqué dans ta tête tout de même...

13/08/2020 - 13:10:16

Pseudo : gv

Il est vrai que de nos jours sans travailler on peut gagner beaucoup d’argent !

13/08/2020 - 13:39:48

Pseudo : Geo_la_fripouille

Oui sans pseudo, 4j/sem et 6 à 7 semaines de vacances par an. Mais si je le fais tu peux le faire aussi ! (Je ne roule pas en Audi Q5 par contre...)

13/08/2020 - 18:20:36

Pseudo :

Blob c'est pas parce que tu es un sado maso qui aime se faire en..... par la clique de voyous qui nous sert de dirigeants que tout le monde doit être comme toi!

je bosse bien , je fais +-90k par an dont la moitié part en fumée (impots, carpimko, charges diverses, urssaf et carbalas) donc oui on mérite nos vacances !!!

t'es vraiment kiné toi ?

13/08/2020 - 18:41:04

Pseudo : Blob

gv, au-delà de tes interventions toujours au ras du slip, souvent sans pseudo ou avec pseudos d’emprunts, tu te trompes de correspondant. Je ne suis ni « bob » ni « bloc » et leur abandonne volontiers la paternité de leurs propos. Si tu me connaissais un tant soit peu, et savais ce que j’ai défendu comme projet pour la profession dans ma carrière, tu te mordrais la langue devant l’absurdité, à lourde connotation homophobe, des propos que tu viens de sortir.

13/08/2020 - 18:54:54

Pseudo : gv

Désolé mais depuis que bigboss a verrouillé le site j’écris toujours sous «  gv »

Et je maintiens : sans travailler en France on peut gagner beaucoup d’argent

J’avais une patiente qui touchait 22 000 euros par an d’allocations diverses...sans travailler à 52 ans!!!
CQFD

13/08/2020 - 19:07:54

Pseudo : gv

J’en ai une autre : divorcée 42 ans 3 enfants à charge..touche 2100 euros par mois d’aides diverses..dossier banque de France : 90 000 euros de dettes..arnaque à la caf 40 000 euros..loyers impayés 9 000 euros..7 crédits revolving chez groupama à 17%....

Rembourse 160 euros par mois...
N’a jamais travaillé !!!!

CQFD

13/08/2020 - 20:17:07

Pseudo : gv-iso900

Boss n’a rien bloqué, et tu le sais mieux que personne...

centre de reeducation (12 réponses - 06/07/2020)03/07/2020 - 17:00:38

et hop ! un de plus : Mme x fracture per trochantérienne enclouée hospitalisée DEUX MOIS en centre pour 30 mn de rééducation par jour : marche entre barres parallèles, montée sur pointe des pieds ,
travail du M F debout en écartant la jambe
Lire la suite...

Répondre Pseudo : etienne

et hop ! un de plus : Mme x fracture per trochantérienne enclouée hospitalisée DEUX MOIS en centre pour 30 mn de rééducation par jour : marche entre barres parallèles, montée sur pointe des pieds ,
travail du M F debout en écartant la jambe opérée et on retourne dans la chambre jusqu'au lendemain. Le tout pour la modique somme de………..je vous laisse deviner . Est ce qu'un jour quelqu'un va s'occuper de faire cesser ce scandale ?

03/07/2020 - 17:21:49

Pseudo : Peg

Ouais on leur fait de la merde en centre. ..mais c'est pas le pire...C'est que quand tu les récupères ils arrivent quand même à te faire chier....
Oui mais au centre c'était pas comme si ...Oui mais au centre le kine à dit ça. ..Oui mais au centre les séances c'était entre 10h et 10h45...et gnagnagna. ...
Quand on sera plus cher on aura moins de casse couilles !!!

03/07/2020 - 18:00:24

Pseudo : Leonarda

Rien à ajouter.
La FFMKR (ou le SNMKR) avait tenté un combat dans les hautes phères, avec chiffres à l'appui, pour prouver la non pertinence de certaines prises en charge en SSR versus prise en charge chez un kiné libéral.
Les lobbies ont été plus forts que nos syndicats et leurs chiffres.

03/07/2020 - 18:17:17

Pseudo : gv

sans parler des CRF pour les branquignols de sportifs de tres haut niveau!!!!

03/07/2020 - 22:47:18

Pseudo :

Vous ne travailliez pas en 1995 à l'époque du plan Juppé?
Les médecins avaient pour consigne de ne pas prescrire (infirmières, kinés, labos, etc...) pour ne pas dépasser l'enveloppe qu'ils allaient toucher en contre partie!
Pendant ce temps, ils envoyaient les patients en centres de rééducation pour qu'ils puissent les alimenter quand même cependant que nous allions coûter beaucoup moins cher dans nos cabinets, pour des soins identiques...
A l'époque j'étais jeune, j'en ai été scandalisé, au point de bloquer l'entrée du centre de rééducation à côté de chez moi qui acceptait tranquillement des patients en hôpital de jour pour des tendinites du moyen fessier, et autres pathologies basiques pendant que nous n'avions plus de prescriptions en libéral. Vous imaginez la différence de coût!
Un médecin du centre, le Docteur P... dont le père était ouvrier aux chantiers du coin m'a souri au nez en me disant qu'il n'était pas responsable.
Son père ne serait pas aujourd'hui fier de son fils, qui sans doute s'en fout...

03/07/2020 - 23:08:21

Pseudo : Leonarda

Un SSR au delà des soins qu’il propose, cela représente des dizaines d’emplois (infi, As, Ash, cuisinier, responsable qualité,personnel d’entretien, comptable , jardinier, informaticien etc etc) , c’est une taxe foncière, un impot sur les sociétés etc etc.
Les kinés ne peuvent pas lutter contre ça, même s’ils peuvent faire économiser de l’argent public sur l’enveloppe des soins.

04/07/2020 - 09:24:41

Pseudo : madipi

Il y a un autre aspect important :la dépendance .Si la maison du patient est mal configurée avec par exemple des escaliers partout ,une baignoire ....et que le patient est seul, difficile de rester chez soi tant que l 'on a pas un minimum d 'autonomie.Je viens d 'en faire l 'expérience pourtant je ne suis pas âgée et je n 'avais qu' 'un platre sans appui à un membre inf ,pas facile de se débrouiller ,toujours à demander à mon mari ou mes gosses.

04/07/2020 - 11:04:41

Pseudo : reboot

Pas faux

04/07/2020 - 12:31:28

Pseudo : BloB

Pour sûr – busines is busines – certains séjours en centres de rééducation post-op c’est du branquignolage. Mais bon, à bien y regarder, nos propres prestations de libéraux sont-elles toujours totalement justifiées ?...

Non, moi ce qui me choque vraiment, et je croyais d’ailleurs que c’était totalement interdit, ce sont ces fameux centres de rééducation, ces cliniques, et même ces hôpitaux, qui se sont équipés pour tout ou en partie avec les deniers publics et qui font une concurrence déloyale aux les kinés des villes en ouvrant sur une clientèle externe totalement étrangère à leur structure. Dans une ville pas loin de chez moi une clinique a ainsi totalement asséché les cabinets de kiné alentour. Sur 5/10 kilomètres autour de cet établissement, un vrai désert médical...

Là oui, l'Ordre, aurait son utilité.

04/07/2020 - 15:08:10

Pseudo : Horscontrol

avant, la Sécu et les médecins chirurgiens étaient actionnaires des SSR. Ne restent plus que les chirurgiens. l'evolution a été quand même vers plus de prise en charge en libéral des post op. Maintenant le PRADO nous demande si l'on ai équipé (kinetech..), moi je répond oui toujours, car nul besoin de ces machines pour faire le job. Donc, à vous de faire le lobbying auprès des chirurgiens du bled, du PRADO et dire que vous êtes compétents pour faire le post op immédiat. la tendance étant vers l'orientation vers des kinés spécialisés qui s'équipent de kinétech genoux/épaules. Par ailleurs la secu sais parfaitement que le coût est 10 fois moindre vers un cabinet de kiné vs SSR.

06/07/2020 - 01:42:26

Pseudo : kingdom

@horscontrol un kinetec c'est 4000 euros pour une séance à 16 balles +4 euros de Ifs et 20 euros de fad depuis peu, ils sont sérieux ?? A moins de facturer la location de l'appareil au patient ? Mais comment faire passer la facture ? HN ? DE ? En black???

06/07/2020 - 13:12:02

Pseudo : Horscontrol

je te dirais simplement qu'ils s'en foutent. Toujours est il que des cabinets se sont équipés.

06/07/2020 - 13:29:05

Pseudo : reboot

@kingdom, t'en connais qui se baladent avec le kinetec sur l'épaule comme le bûcheron avec sa hache?

Pub ostéopathe (19 réponses - 08/06/2020)17/01/2019 - 13:04:52

Trouvez vous normal de trouver de la pub pour un cabinet d’osteopathie ( à Nantes ou ailleurs 60 € la séance) sur la première page de ce forum de kinésithérapie et rééducation?
Lire la suite...

Répondre Pseudo : ppa

Trouvez vous normal de trouver de la pub pour un cabinet d’osteopathie ( à Nantes ou ailleurs 60 € la séance) sur la première page de ce forum de kinésithérapie et rééducation?

17/01/2019 - 21:06:07

Pseudo :

Non. L'ostéopathie n'a scientifiquement aucune justification d'existence en sus de la kinésithérapie. Je n'ai rien contre les ostéopathes, mais à l'heure où la médecine essaie de retirer de ses rangs les fakemeds, et que la kiné est censée se rapprocher de l'université, du "savoir" et de la "science", c'est dommage d'assister au développement +/- cautionné de toutes ces "-pathies"...cela est en train de changer, mais le "gros" du corps des kinés demeure encore très crédule sur beaucoup de choses. Le jour où la kiné sera enseignée au sein des facs de médecine par des médecins et des kinés qui ne partent pas en courant dès que l'on parle d'EBP, on aura fait un pas en avant...

17/01/2019 - 23:18:13

Pseudo : beto

d'accord +++

18/01/2019 - 12:31:07

Pseudo : madipi

peut etre l'osteo n'est qu'un placebo comme d'ailleurs l'homéopathie (émission très intéressante sur l'homéopathie mardi dernier sur france 5)toujours est il que ces thérapies obtiennent des résultats que ça nous plaise ou non il existe en médecine une part d'irrationnel qui fonctionne parfois mieux que la science j'avoue que c'est dur a admettre mais avec l'age on s'y fait ...par contre je suis tout a fait d'accord avec vous; pour tout ce qui touche la santé la publicité devait etre proscrite

19/01/2019 - 11:54:16

Pseudo : beto

il n'y a rien d'irrationnel.c'est l'effet contextuel qui opère et il se produit une cascade d'effets neurophysiologiques.

19/01/2019 - 16:03:58

Pseudo : madipi

Pour cet effet contextuel pourquoi n 'y a t il pas d' avantage de recherche ? Que faut il faire ou éviter ? Connaissez vous des formations pour nous en informer ?

20/01/2019 - 00:27:13

Pseudo : Yves MKDE

Certaines recherches seraient faciles à mettre en place mais se buttent à un refuse car les résultats potentiels risqueraient de mettre à mal la pratique e donc les sources financières qui vont avec.
A titre personnel, j'ai proposé à plusieurs ostéopathes de leur servir de cobaye pour les manipulations vertébrales mais de les faire sous radioscope dynamique pour prouver les déplacements qu'ils annoncent : aucun n'a voulu ...

20/01/2019 - 18:31:33

Pseudo : beto

https://www.shake-up.org/effets-placebo

23/01/2019 - 11:51:45

Pseudo : Gatsby

Bonjour ,
De toute façon , les kinés ont été assez cons pour laisser leurs compétences aux ostéos ...
Faut pas s'étonner que de telles pratiques surgissent de nos jours .
L'ostéo c'est avant tout histoire de fric et pour faire du fric , on fait de la pub .
le kiné lui vit son métier comme un sacerdoce et continue
a travailler 10 heures par jours durant 45 ans , enfermé entre 4 murs pour une retraite de merde si ils y arrivent ...
Alors oui c'est choquant , mais le plus choquant c'est de constater que des kinés acceptent de continuer à travailler
dans les institutions , dans les hôpitaux pour des salaires qui oscillent entre 1200 et 1800 euros nets , ça c'est inadmissible .

23/01/2019 - 22:44:38

Pseudo : kiné 13

OUI, les kinés ont abandonné leurs compétences à tous les autres professionnels de la rééducation qui en ont fait des spécialités : ergothérapie, orthophonie, orthoptie, ergothérapie, psychomotricité , gynécologie, balnéothérapie, massages de confort .
Déjà , balayons devant notre porte, au lieu de nous diviser et d'envier d'autres praticiens, démontrons la réelle qualité des soins que nous prodiguons , sachons reconnaître nos limites et nos goûts : a-t-on envie de masser 30 ou 60 minutes ? Et si le patient préfère donner 60 euros à une coiffeuse pour se faire peloter les pieds ? Rien ne nous empêche de proposer ces prestations hors convention. Maintenant, si mon patient avoue avoir vu un rebouteux dimanche pour un " tour de rein " ,je ne le touche pas : je l'adresse direct au rhumato, radio, etc...
Mais que fait le Conseil de l'Ordre, au vu de tous ces lieux de MASSAGE relaxants, naturistes, érotiques ... : RIEN

08/06/2020 - 10:15:06

Pseudo : Leleo

Bonjour à tous je relance peut-être un peu tard dans vos débats,
Je ne suis pas la pour juger les qualifications qu'à un ostéopathe ou un kiné ou autre, mais si vous chercher une base de données qui recense la plupart des ostéopathes/kiné de France qui se déplace à domicile et soit en cabinet, rendez vous sur la BDD de reflexostéo.com
Personnellement j'habite un petit village avec 1 ostéopathe alors facile pour moi de trouver mais pour les autres j’espère avoir pu vous aider à trouver un ostéo/kiné.
Merci pour votre Attention !

08/06/2020 - 13:26:48

Pseudo : Sophroman

Et si on laissait chacun vivre sa vie sans lorgner sans cesse sur la gamelle de l'autre ? La décrépitude de la kinésithérapie n'est pas du fait des ostéopathes. Ils jouent mieux leur carte que nous, voila tout. En même tant, ils sont tellement incapables de s'autogérer en raison de la vénalité de leurs directeurs d'école qu'ils sont en train de s'asphyxier eux-même en déversant chaque année sur le marché des tombereaux de pauvres gosses qui ne trouveront pas leur place et finiront chez Mac Do après que leurs parents se soient fait dévaliser de milliers d'euros par des gourous. Comme pour les kinés, mais de manière différente, la mort programmée de ces deux profession ne tient pas tant à la qualité de ses praticiens ni à leur implication morale qu'à la médiocrité de leur encadrement.

08/06/2020 - 17:16:17

Pseudo : Victory

ben ça, c'est de la pub déguisée par exemple ...

08/06/2020 - 18:29:44

Pseudo : Sophroman

N'importe quoi Victory, tu parles dans le vide sans savoir.
Je suis kiné depuis des décennies, conventionné, pratiquant le tarif conventionnel sans dépassement d'honoraire. Effectivement j'ai également un DO d'ostéopathe depuis 20 ans. Il ne m'a servit qu'à améliorer mes connaissances et pratiques professionnelles en kinésithérapie, pas à en faire un autre métier. Mais j'ai beaucoup de respect pour certaines techniques d'ostéopathie (pas toutes), et je ne peux pas laisser dire que c'est du vent. Voila tout.

08/06/2020 - 18:51:16

Pseudo : mp

Faut bien recycler les rejetons des pontes médicaux qui ont malencontreusement échoués au concours d'entré en kiné., pour ensuite fournir de l'activité chez happytal

08/06/2020 - 18:53:46

Pseudo : Horscontrol

l'osteo est efficace dans plusieurs domaines et il y a une recherche en ostéopathie, quoique vous en pensiez, moins restreinte par la pensée EBP. Si la kinésithérapie enlevait ses oeilléres, nous aurions largement intégré leurs techniques. Mais voilà la reconnaissance de l'ostéo en dehors du parcours de santé (les ostéopathes ont un statut de psy, ce qui leur permet de faire de la publicité, ils n'appartiennent pas à la santé) fut une décision politique et financière avant tout pour basculer des soins hors securité sociale et pour engraisser les écoles tenus en partis par les kinés et les médecins.

L'ostéopathie ne se limitent pas la manipulation structurelle et les bases neurophysiologiques sont posées depuis longtemps (voir Irvin Korr pour les facilitations et les dysfonctions somatiques ) et la palpations "craniennes" qui est une palpations vasculaire (voir par exemple Serguieff ou Fernandez depusi les années 80), heureusement leur langage reste claniques et nous aurions pu en profiter pour integrer tous cela tranquillement comme dans en Allemagne, Belgique, Italie, Australie..

Donc l'universatisation oui mais pas qu'avec l'EBP qui montrent actuellement, avec la crise de covid, ses limites. Nous devrions basées nos expérience sur l'observationnel.

Si le langage clanique ostéo tombe on s’apercevra que c'est de la kinésithérapie (Irvin Korr ne fait que demontrer que la "lesion ostéopathique" est une perte de controle de la boucle gamma, que l'on utilise dans le "contracté relaché"). Mais ni les ostéos ont envie de montrer cela sans y perdre de la prestance en terme d'image, ni les kinés qui sont bloqués dans leur attitude langagiére anti-ostéo.

08/06/2020 - 19:45:53

Pseudo : Sophroman

Pour répondre à mp et à son portrait d’Épinal de l’étudiant en ostéopathie :

Je n'ai jamais présenté médecine, ça ne m’intéressais pas.
J'ai présenté 5 écoles de kinés, reçu dans 4.
Mes parents ne sont pas du médical et ne m'ont pas financé mes études de d'ostéo, mais mézigue avec mes premiers salaires de kinés. J'ai mené de front cabinet + école d'ostéo durant 6 ans. Je n'avais jamais un radis en poche et pas trop de vacances.
Je n'ai jamais travaillé chez happytal mais j'ai plutôt un cabinet florissant.
Et je suis sûr que nous sommes nombreux ici à pouvoir te raconter le même type de petite histoire.

Bon, je ne te la joue pas Causette, mais juste pour te dire qu'il faut se méfier des clichés un poil condescendants et réducteurs...

08/06/2020 - 19:53:54

Pseudo : Victory

Sophroman : je parlais du déterrage de sujet de Leleo

08/06/2020 - 19:59:20

Pseudo : Leonarda

@ mp: Les « fils de pontes » qui ont raté médecine partent en Roumanie faire leurs études médicales et obtiennent le diplôme de médecin.

08/06/2020 - 20:45:40

Pseudo : Sophroman

ok victory, désolé.

Profiteurs (8 réponses - 29/05/2020)26/05/2020 - 23:03:00

Patient en AT depuis le mois de novembre 2019 pour des "douleurs aux mains"
inspecte aujourd'hui mon parquet qui gondole par endroit et me propose de venir avec sa meuleuse ce week end pour rectifier le problème des joints de dilatation... parfois on se demande pourquoi on se lève
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Bidouille69

Patient en AT depuis le mois de novembre 2019 pour des "douleurs aux mains"
inspecte aujourd'hui mon parquet qui gondole par endroit et me propose de venir avec sa meuleuse ce week end pour rectifier le problème des joints de dilatation... parfois on se demande pourquoi on se lève le matin..

26/05/2020 - 23:34:59

Pseudo : Sonny

Tu l'as guéri et remis au travail là où tu l'as soigné ! C'est un miracle ! Puisses ton exemple nous inspirer à l'avenir !

26/05/2020 - 23:42:27

Pseudo : reboot

Ce patient sait sûrement que tu vas toucher 1000e de la carpimko...

27/05/2020 - 14:26:31

Pseudo : upsa

espèce ergothérapeute :-)

27/05/2020 - 16:03:32

Pseudo : gv

et il y en a combien ????

27/05/2020 - 17:03:06

Pseudo : nikitwo

Fais le venir dimanche et compte lui une séance avec indemnités de week-end ! lol ;-)

27/05/2020 - 22:11:56

Pseudo : ronan03

Paye le au black

29/05/2020 - 09:35:12

Pseudo : madman

Laisse donc ton sol de travers, super proprioception pour les patients...

29/05/2020 - 12:45:26

Pseudo : reac

Meuleuse d’angle 29,99e chez un magasin alimentaire allemand ... tu le fais toi même et tu lui dis « merci pour vos bons conseils » avec un large sourire

Physiorama - 15 rue René-Guy Cadou - 35740 Pacé - physiorama@physiorama.com
Siret : 431 826 635 00036